Poissonnerie - Huitres

Huître spéciale

Les huîtres spéciales sont assez proches des huîtres creuses. Le naissain est le même; la différence vient du fait que les huîtres spéciales vont être affinées en mer pendant 4 à 5 ans, alors que les huîtres creuses restent en poche pendant 3 ans.

Les huîtres spéciales sont facilement reconnaissables : elles ont une coquille plus foncée, presque lisse et leur taux de chair est beaucoup plus important que les traditionnelles huîtres creuses. Leur goût est plus prononcé, plus iodé.

Nous sommes fiers d'annoncer que nos huîtres spéciales de Bretagne Sud, élevées en amont de la rivière de Pénerf, ont été médaillées d'or au Salon de l'Agriculture de Paris 2019.

 

Demander le produit

Huître creuse

Les huîtres creuses sont les plus répandues dans nos eaux côtières et les plus consommées.

En France, comme dans une majeure partie du monde, l’huître commercialisée est l'huître Crassostrea gigas, huître creuse originaire du Pacifique du nord-ouest. Elle a été introduite en France dans les années 1970 après la disparition de la Crassostrea angulata, dite aussi huître Portugaise, qui était très présente en France avant d’être totalement disséminée par une maladie fulgurante.

Les Crassostrea gigas se reproduisent notamment dans le bassin d'Arcachon et sur les côtes charentaises et vendéennes et sont élevées sur l'ensemble du littoral. On trouve l'huître creuse le long du littoral et de préférence près d'une embouchure de cours d'eau ou d'une incision dans la côte.

Demander le produit

Huître plate

C’est l’espèce indigène européenne, dont l’élevage était déjà connu des Romains qui l’auraient importé en France.

Les huîtres plates, Ostrea edulis, étaient les seules huîtres connues en France jusqu'au siècle dernier.

Considérées aujourd'hui comme les plus rares, elles sont élevées en Bretagne sous le nom de Belon. L'huître plate, contrairement à l’huître creuse, préfère les eaux plus profondes.

Demander le produit